HANDICAP ET AMENAGEMENT DES EPREUVES
Imprimer

élève en situation de handicap moteur, visuel, auditif ou mentalLes candidats en situation de handicap qui se préparent à un examen (baccalauréat, diplôme national du brevet, certificat d'aptitude professionnelle...) peuvent demander un aménagement des conditions des épreuves.

 

Dispositions pour les épreuves de candidats en situation de handicapQuelles dispositions existent pour les élèves en situation de handicap ?

Les aménagements des conditions d'examen peuvent porter sur :

  • Les conditions de déroulement des épreuves :
    • conditions matérielles : utilisation de son propre ordinateur, par exemple
    • aides techniques : sujet transcrit en braille ou en gros caractères, par exemple
    • aides humaines : assistance d'un(e) secrétaire écrivant sous la dictée du candidat, par exemple
  • Une majoration du temps imparti pour une ou plusieurs épreuve(s), ne pouvant pas dépasser le tiers du temps prévu pour l'épreuve (sauf situations exceptionnelles)
  • La conservation des notes obtenues à des épreuves (quelle que soit leur valeur) pendant 5 ans
  • L'étalement sur plusieurs sessions consécutives du passage des épreuves du 1er et du 2nd groupes
  • Des adaptations d'épreuves ou des dispenses d'épreuves, dans les conditions prévues par la réglementation de l'examen

 

handicap moteur, visuel, auditif ou mental

Demande d'aménagement d'épreuve - candidat en situation de handicapComment formuler une demande d'aménagement des épreuves ? Quand ? A qui ?

Les candidats en situation de handicap qui sollicitent un aménagement de leurs conditions d'examen :

  • doivent adresser leur demande à l'un des médecins désignés par la CDAPH (commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées) : liste  des médecins disponible auprès du rectorat de son académie ou auprès du SIEC d'Arcueil (académies de Paris/Créteil/Versailles)
  • effectuer cette demande dès l'inscription à l'examen pour les candidats dont le handicap est connu au moment de l'ouverture des registres d'inscription ; ou bien, au plus tard, deux mois avant la première épreuve de l'examen pour les autres candidats

Elève en situation de handicap moteur, visuel, auditif ou mentalC'est le recteur de l'académie qui, après consultation de l'avis médical rendu par le médecin désigné par la CDAPH, décide des aménagements ou des adaptations d'épreuves.